Go to Top

Météo, soleil : les règles à respecter

Comme le bon vin, le soleil se déguste avec modération tout au long de la vie pour ne pas payer le prix fort. Quelques astuces pour en retenir seulement le meilleur… 

Quel est votre phototype ?

La production de mélanine qui dresse une barrière dans notre peau aux rayons nocifs du soleil dépend de notre phototype définie héréditairement.
Phototype 0 : albinos. Coups de soleil : toujours. Bronzage : nul. Protection extrême par des vêtements opaques.
Phototype 1 : roux à peau très claire, laiteuse, nombreuses tâches de rousseur. Coups de soleil toujours. Bronzage : nul. Protection : crème solaire, vêtement foncés
Phototype 2 : blond à peau claire, nombreuses tâches de rousseur. Coups de soleil : toujours. Bronzage léger. Protection : crème solaire, vêtement foncés
Phototype 3 : blond-châtain à peau claire à mate. Rares tâches de rousseur. Coups de soleil : fréquents. Bronzage moyen. Protection : crème solaire, vêtement foncés
Phototype 4 : brun à peau mate. Pas de tâches de rousseur. Rares coups de soleil. Bronzage : fort. Protection : crème solaire, vêtement foncés
Phototype 5 : brun à peau brune. Pas de tâche de rousseur. Coups de soleil très rare. Bronzage très foncé. Protection : crème solaire, vêtement foncés
Phototype 6 : cheveux et peau noirs. Très rares coups de soleil. Bronzage : noir.

• Saison, heure, lieu, météo : autant de facteurs importants

L’heure de la journée est très importante, 50% de l’énergie des UV sont délivrées entre 12h et 16h, c’est le moment où les UVB sont les plus dangereux. Ils sont aussi beaucoup plus importants l’été et en particulier au moment du solstice d’été.
Mieux vaut donc profiter de la plage fin août que début juillet. En bord de mer avec la réflexion des rayons sur l’eau, en altitude où l’intensité du rayonnement augmente, notre corps est plus exposé.

• Suivez la météo

Attention aussi à la météo parfois trompeuse : les nuages arrêtent les infrarouges, d’où la sensation de fraîcheur mais laisse passer une bonne partie des UV. Renseignez-vous sur l’index UV avant de vous exposer.
Sans protection, une peau claire, attrape un coup de soleil en moins d’une heure lorsque l’index UV est faible et en 15 minutes lorsqu’il est extrême (supérieur à 9). Le temps d’exposition doit donc tenir compte de tous ces facteurs et de notre « histoire » au soleil.
Si vous vous êtes beaucoup exposé notamment dans l’enfance, vous avez déjà bien entamé votre  » crédit  » soleil.

• Protégeons nos petits-enfants !

Les enfants reçoivent 2 à 3 fois plus de soleil par an que les adultes.
A l’âge de 15 ans, ils auraient consommé 35 à 40% de la dose totale de soleil que l’on peut recevoir au cours de la vie. C’est énorme et dangereux.
Les protéger avec une crème solaire efficace, qui arrête les UVB et les UVA est important.
Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi limiter leur temps d’exposition, surtout entre 12 h et 16 h et leur faire porter des vêtements protecteurs, tee-shirt, short et casquette au minimum.

Articles similaires