Go to Top

Médicaments : évitez les effets indésirables

Ressentis plus fréquemment avec l’avancée en âge, les effets indésirables des médicaments sont pourtant évitables deux fois sur trois. Marie-Christine Colinon – Juillet 2005

Les 6 conseils de Notre Temps

1 – Informez votre médecin et votre pharmacien des médicaments que vous prenez, y compris de ceux prescrits par un autre médecin, ou achetés sans ordonnance, même s’ils vous semblent anodins.
2 – Évitez les dosages difficiles, car certains médicaments, en gouttes, ou trop petits pour être coupés avec précision, sont délicats à préparer.
3 – Lisez bien la notice d’emploi – attentivement et systématiquement – avant de démarrer un traitement.
Et, en cas de doute, n’hésitez pas à questionner votre médecin ou votre pharmacien.
4 – Conservez la liste des médicaments qui provoquent chez vous de mauvaises réactions (allergies, somnolence, etc.).
Pensez à présenter cette liste à votre médecin quand il rédige son ordonnance.
5 – Préparez à l’avance et au calme les médicaments qui vous ont été prescrits.
6 – Glissez – les dans un pilulier (en pharmacie, environ 16 € le semainier).

• Les signes qui doivent alerter

Le choix ou le dosage du traitement ou une interaction entre plusieurs produits, peuvent engendrer des effets secondaires dangereux pour votre santé.
D’où l’importance d’en avertir votre médecin ou votre pharmacien sans tarder.
Parmi les signes d’alerte :
– une fatigue inhabituelle,
– une sensation de malaise, de somnolence, de confusion,
– des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, selles rouges ou noires),
– des vertiges ou une chute,
– une éruption cutanée ou des démangeaisons, signes d’allergie possible.

En cas de gonflement important d’une région du corps, notamment le visage, appelez en urgence le Samu (15), il peut s’agir d’un œdème de Quincke.

Lire aussi
Médicaments : soyez prudents !
Médicaments : halte aux effets secondaires
La révolution du médecin traitant

Articles similaires