Go to Top

MAL DE TETE ET MIGRAINE : HALTE AU CASSE-TETE ! Migraine : des traitements qui marchent

migraine

Il n’y a pas un mais des traitements de la migraine : en cas de crise ou en traitement de fond.

Plusieurs traitements possibles

Il n’y a pas un mais des traitements de la migraine.
Il faudra en effet deux traitements chez certains patients invalidés par leur maladie migraineuse : l’un pour vous empêcher de souffrir au moment des crises et l’autre, le traitement de fond, vise à espacer et diminuer l’intensité des crises.
De plus votre douleur à nulle autre n’est pareille et nécessite un traitement personnalisé.
C’est bien là la difficulté car trouver le bon remède suppose parfois de tâtonner durant plusieurs crises mais le jeu en vaut la chandelle !

Traiter la crise : AINS puis triptans

Quel que soit le traitement choisi, plus il est débuté tôt et plus il a de chance d’être efficace.
Lorsque les antalgiques (aspirine, paracétamol) sans ordonnance ne font pas effet ou trop lentement (plus de deux heures), votre médecin vous prescrira un anti-inflammatoire non stéroïdien (naproxène, ibuprofène, kétoprofène ou diclofénac).
S i les AINS ne sont pas efficaces, les triptans, médicaments spécifiques de la crise migraineuse viendront à votre secours.
Il en existe cinq : l’almotriptan, l’élétriptan, le naratriptan, le sumatriptan et le zolimitriptan.
Là encore, si au bout de trois crises, vous n’êtes pas soulagé dans les deux heures, un autre triptan pourra vous soulager.

comment savoir si votre traitement de crise est efficace ?

Si vous répondez  » non  » à l’une de ces questions, consultez votre médecin pour qu’il revoie votre traitement.
1 – Votre traitement habituel vous soulage-t-il dans les deux heures suivants la crise ?
2 – Tolérez-vous bien votre médicament habituel ?
3 – Une seule prise du médicament suffit-elle à vous soulager ?
4 – Ce traitement vous permet-il de reprendre rapidement une activité normale ?

Traitements de fond : préparer l’avenir

Si vos crises sont fréquentes ou nécessitent plus de 6 à 8 prises de médicaments par mois depuis plus de trois mois, un traitement de fond est nécessaire.
Pris tous les jours de manière préventive, il vous permettra de réduire d’au moins la moitié la fréquence de vos crises et bien souvent d’en diminuer la violence.
Mais, soyez patient… Il vous faudra attendre deux à trois mois après son instauration pour savoir s’il vous convient.
Là encore, si l’un des médicaments existants ne vous fait pas effet, un second traitement pourra être très efficace.
A savoir : Quatre molécules sont couramment utilisées, il s’agit du métoprolol et du propranolol qui sont deux bêtabloquants, de l’oxétorone et de l’amitriptyline (cette molécule est un antimigraineux à très faible dose et un antidépresseur à dose plus importante).
D’autres traitements comme certains antiépileptiques ou les dérivés de l’ergot de seigle sont aussi prescrits.

Articles similaires