Go to Top

Les livrets traditionnels

Livret A, Codevi, épargne populaire, épargne-logement… Ces placements traditionnels offrent des rémunérations moins spectaculaires. Mais les gains sont nets d’impôt.

Des taux de rémunération de plus en plus faibles

2,25 % net, tel est le taux de rémunération proposé actuellement par le Livret A, le Codevi (disponible dans toutes les banques) et le Livret Bleu (du Crédit Mutuel).
Le LEP (Livret d’épargne populaire) est quant à lui un peu mieux loti avec 3,25 %.
Mais il est réservé (en 2004) aux contribuables dont l’impôt sur le revenu en 2003 (avant avoir fiscal, crédit d’impôt et prélèvement non libératoire) n’a pas dépassé 684 €. Il reste un des meilleurs placements de court terme.

Nom du livret Taux net Plafond
Compte épargne-logement (CEL) 1,33 % 15 300 €
Livret A ou Bleu 2,25 % 15 300 €
Codevi 2,25 % 4 600 €
Livret d’épargne populaire (LEP) 3,25 % 7 700 €


• Des avantages indéniables

Garantie de la rémunération, simplicité d’utilisation (vous n’avez pas besoin d’ouvrir un compte dans un autre établissement), liberté de versement et de retrait sans frais à tout moment sont les principaux avantages des ces produits.
Les intérêts de tous ces livrets sont exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux.
Cela fait la différence avec d’autres placements dont les taux sont plus élevés mais dont les intérêts sont fiscalisés : les superlivrets (voir article précédent).
Leur principal inconvénient : les dépôts sont tous plafonnés (de 4600 à 15300 €).

• Pensez à l’épargne-logement

Dans certains cas, l’épargne- logement peut être intéressante pour placer des liquidités.
Le compte épargne-logement (CEL), sur lequel votre épargne reste disponible, offre certes une rémunération modeste : 1,50 % exonéré d’impôt, mais soumis aux prélèvements sociaux.
Cependant il donne droit, 18 mois au minimum après son ouverture, à un prêt immobilier à taux réduit.
Si vous empruntez, l’État vous versera une prime, qui portera la rémunération globale du placement à 2,25 % brut. Vous pouvez aussi céder vos droits à prêt à vos proches.

• Le plan épargne-logement

Si vous acceptez d’immobiliser votre épargne plus longtemps, vous pouvez aussi utiliser le plan épargne-logement (si vous n’en avez pas déjà un).
Ouvert aujourd’hui, un PEL rapporte en effet 2,5 % brut et garanti pour toute la durée du placement. Des intérêts exonérés d’impôt mais soumis aux prélèvements sociaux (10,3 %).
Pour bénéficier de cette rémunération, il suffit de conserver le plan 2 ans au minimum.
Mais si vous utilisez votre plan pour emprunter, 4 ans au moins après l’ouverture du PEL, vous recevrez une prime d’État, qui portera la rémunération globale à 3,5 % brut, dont il faut cependant déduire les prélèvements sociaux.

Articles similaires