Go to Top

L’ergonomie et l’optique

Pour ce qui est de l’ergonomie et de l’optique, pas de miracle numérique. Vous devrez être tout aussi attentif que pour le choix d’un appareil classique.

• Privilégiez la simplicité d’utilisation plutôt que le look

Vous vérifierez que les boutons sont tous facilement accessibles, qu’il est simple de passer de la prise de vue à la visualisation, que les fonctions de type anti-yeux rouges ou des modes « portrait » ou « paysage » sont facilement accessibles.
La miniaturisation de certains appareils (chez Sony notamment) est très séduisante, mais en prenant en main l’appareil, vous vérifierez que l’accès au différents boutons reste simple.

Certains appareils utilisent des « menus » (pour passer d’un mode à l ‘autre, faire le tri des photos…) : demandez s’ils sont bien en français.

Pour le flash, contrôlez que vous pourrez bien le « débrayer » et qu’un système anti-yeux rouges est intégré.

• L’optique

Pour ce qui est de l’optique, si vous avez des exigences quant aux longueurs focales, au zoom, à la qualité des lentilles, il faudra, pour un appareil numérique avoir les mêmes critères que pour l’achat d’un appareil traditionnel.
Attention toutefois : les focales sur un appareil réflex numérique ne correspondent pas à celles d’un boitier traditionnel. Il faut leur appliquer un coefficient multiplicateur de 1,5 à 1,6 suivant la taille du capteur. Sachez par exemple qu’un 35 mm sera équivalent à un 50 mm.

Articles similaires