Go to Top

Le web du vin

Un site internet c’est comme un vin : il lui faut un bon terroir, des cépages de qualité, un éleveur attentionné et des amateurs pour l’apprécier. C’est pour cela que les sites ne sont pas tous bons. Notre recommandation pour 7 grands crus du web vinicole. 

Franceguide

Le vin, c’est d’abord une histoire de géographie. Franceguide, qui a pour vocation de vous proposer la meilleure façon de voyager en France, met à notre disposition une carte des vignobles français (jusque là, rien de très original). Après avoir sélectionné la région ou le vin qui vous convient, vous aurez accès à une carte détaillée, dans laquelle vous vous déplacez et zoomez. Mais surtout, vous pouvez tout de suite aller sur le site de l’office du tourisme de la dite région ou contacter par e-mail une personne de bon conseil pour organiser votre voyage autour du vin.
Le vin voyageur : franceguide.com

• In vino veritas…

Le site le plus agréable et le plus facile à utiliser de cette sélection, sans aucun doute. Effectivement, on y parle que du vin, en Europe. De la vigne à l’art de la dégustation, jusqu’aux mariages avec les mets de votre table : tout y est traité (avec en prime quelques recettes). Et puis, il répond sans détours à de vraies questions (celles qui hantent les fins de repas de fête) : le vin fait-il grossir ? Le blanc donne-t-il mal à la tête ?
Parlons bien du vin : parlonsvin.com

• Galaxie 75cl

Et la fillette ? Et le nabucodosnosor alors ! Même si le titre n’est pas très élégant, le site est efficace. La navigation est facile et on y trouve des informations encyclopédiques sous forme de fiches (concises et précises) ou de contributions d’internautes connaisseurs (?).
Ce qui fait l’originalité du site, ce sont des rubriques comme « les citations du vin », « le vin et la santé » ou, étonnant, « le vin dans la Bible ». La boisson prend alors une dimension mystique.
Le vin sous toutes les coutures : 75cl.info

• Les vignerons indépendants

Le mouvement des vignerons indépendants se donne ici une tribune pour défendre ses intérêts. Mais ce qui nous intéresse tout particulièrement , c’est l’annuaire qui est mis à notre disposition. « Comment retrouver le producteur de cet excellent Pacherenc que l’on a goûté hier soir chez les Martin ? »
Ici c’est mieux que les pages jaunes : on peut faire une recherche sur la région, l’appellation, le fait que le vin soit médaillé ou non et ensuite entrer en contact avec le vigneron pour passer commande ou prendre rendez-vous sur un salon.
Le vin à la source : vigneron-independant.com

• Un monde rouge, rosé, blanc

Pour faire votre chemin tout seul sur le web du vin, passez par ici. C’est un annuaire complet des sites qui traitent du vin, de sa production, de ses métiers et de sa distribution. Ainsi vous pourrez utiliser un moteur de recherche qui vous oriente vers les meilleurs prix sur internet de votre breuvage de prédilection. Et c’est étonnant : trouver un haut medoc 40 % moins cher que chez votre caviste, il ne faut pas hésiter !
Le guide web dit vin : mondowine.com

• Formation du palais

Le plaisir du vin, c’est aussi de partager, de goûter, de mieux connaître, de découvrir et faire découvrir. Et pour cela, il faut mettre des mots sur un vin.
C’est dans cet esprit que ce site vous propose de passer au réel et de vous former : une demi-journé, un samedi, un week-end pour découvrir et mettre des mots sur votre dégustation de bordeaux, bourgogne ou de vins étrangers. Vous y consacrez le temps que vous voulez et vous avez le choix des thèmes, pour un prix raisonnable. Ces guides de la dégustation sont présents à Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Marseille. Un seul (petit) reproche : ce site – qui bouge tout le temps – n’est pas lisible très facilement.
Le temps de la dégustation : prodegustation.com

• Star « vintage » : Robert Parker

On dit de Robert Parker qu’il aurait « parkerisé » notre goût pour le vin. Peut-être. En tous cas, le « Parker » est une référence absoluement incontournable en matière d’nologie, même si la starisation de l’auteur est un peu agaçante. Alors, si vous lisez l’anglais et si vous êtes prêt à payer un abonnement, ce site doit faire partie de vos favoris.
À noter : une des rares sections du site accessibles gratuitement, est celle qui permet d’acheter du vin aux enchères (winecommune.com).
Pour les passionnés : erobertparker.com

Articles similaires