Go to Top

Le tennis de table

Tout ce que vous devez aussi savoir : l’avis du médecin, l’équipement, les adresses utiles…

L’avis du médecin

Dr Thierry Charland, médecin des équipes de France de la Fédération française de tennis de table (Fftt)
« Bien sûr, le tennis de table est un sport d’apparence facile.
Mais ce côté convivial fait oublier qu’il est extrêmement exigeant sur le plan cardio-vasculaire : la fréquence cardiaque peut atteindre des niveaux très élevés en un temps très bref.
On recense entre 5 et 10 décès par an chez les licenciés français : des personnes à risque cardio-vasculaire élevé, qui l’ignoraient ou « ne voulaient pas le savoir ».
Il faut donc le répéter : après 40 ans, pour faire du tennis de table (comme pour tout sport, d’ailleurs), il faut, impérativement, demander l’avis de son médecin et passer un bilan cardio-vasculaire (électrocardiogramme, test d’effort, échographie cardiaque).
L’idée n’est pas de déconseiller de jouer – mieux vaut courir devant une table de ping-pong que rester devant la télévision !
Il s’agit d’apprendre à jouer en sécurité : s’entraîner régulièrement ; ne jamais jouer « à froid » ; ne pas fumer (on voit encore, même si c’est heureusement de plus en plus rare, des joueurs allumer une cigarette entre deux matchs)… À partir de là, on peut jouer jusqu’à 80 ans et plus ! »

• L’équipement

– Table : (verte ou bleue) de 274 cm de long, 152,5 cm de large et 76 cm de haut, entourée d’une ligne blanche de 2 cm et partagée en deux parties égales par une ligne centrale (pour jouer en double).
– Filet : fixé sur des supports de chaque côté de la table, il la sépare en deux. Sa hauteur réglementaire est de 15,25 cm.
– Balle : en celluloïd, elle mesure 40 mm de diamètre (depuis le 1er janvier 2001) et pèse 2,7 g.
– Raquette : en bois recouvert de revêtements différents, selon que l’on veut privilégier la vitesse, la rotation ou le contrôle de la balle, la force de retour… Officiellement, une face doit être rouge, l’autre noire.

Articles similaires