Go to Top

Le tai-chi-chuan

Parmi les nombreux arts martiaux, en voici un particulièrement adapté à une remise en forme en douceur et une amélioration du bien-être.

L’origine de ce sport

Art martial chinois accessible à tous et de plus en plus pratiqué, le tai-chi-chuan contribue à l’amélioration de l’équilibre physique et psychique.
Sa pratique développe avant tout la souplesse et la détente et favorise le contrôle de soi. Elle allonge les muscles du dos et de la nuque, sollicite en douceur les articulations, détend les épaules et réchauffe les muscles.
Debout, alignés sur deux rangs, face aux fenêtres, les pieds parallèles, les élèves saluent leur professeur. Une séance de tai-chi-chuan commence toujours par des mouvements respiratoires et de la relaxation durant une dizaine de minutes.
Puis on ajuste la position des jambes, le corps dans l’axe, les épaules souples, avant de démarrer une première série de mouvements : gestes circulaires, très lents, répétés avec calme et, à chaque fois, une attention plus aiguë.

• Lenteur et douceur

Sport non violent, sans compétition ni grade, le tai-chi-chuan est une sorte de méditation en mouvement, lente et douce, qui enchaîne un certain nombre de figures précises et fluides, réalisées en coordination avec la respiration.
Ces exercices trouvent leur origine dans la reproduction de mouvements observés dans la nature, inspirés de l’univers. C’est pour cela que cette discipline est aussi nommée « danse cosmique », ou « danse de la vie ».
Ce sport très complet sollicite les muscles profonds et fait travailler les parties du corps rarement sollicités en Occident, comme le diaphragme, pour la respiration.
Petit à petit, les raideurs responsables de douleurs articulaires, de tensions musculaires et de nervosité diminuent.

• Améliorer l’équilibre

Une séance de tai-chi apporte souplesse et apaisement.
Il est réputé pour améliorer l’hypertension, l’insomnie, l’anxiété et les tensions musculaires.
Par ailleurs, en permettant d’améliorer l’équilibre, la coordination et la stabilité, cette discipline constitue une efficace prévention contre les chutes.

A retenir :
Accessible à tous, le tai-chi-chuan contribue à l’équilibre physique et psychique.
Sa pratique se caractérise par la lenteur et la douceur.
En favorisant l’équilibre, il est un facteur de prévention des chutes.