Go to Top

Le reiki : le transfert d’énergie d’une technique millénaire japonaise

Cette technique appelée également force de l’esprit a été créée par le docteur Mikao Usui, un théologien japonais en 1922. Introduit en occident dans les années 70, le reiki est actuellement reconnu dans le monde entier. Au même titre que le Taï chi ou le Aïkido,  cette méthode aide l’individu à mieux canaliser son énergie. Ce qui permet d’apporter un meilleur bien-être. Dans ce qui suit, on va vous apporter plus d’explication sur cette forme de thérapie naturelle.

Les principes du reiki

Le reiki est une forme de médecine japonaise ayant pour objet de faire circuler librement l’énergie dans le corps. On conçoit que le blocage d’énergie engendre le stress, l’angoisse ainsi que les diverses douleurs. En utilisant la massothérapie, le corps et l’esprit retrouveront de nouveau leur équilibre. Après une séance de reiki, les patients se sentent redynamisés et plein d’énergie. Ce qui permet de soutenir le rôle significatif de l’énergie dans ce processus. Mais la vertu de cette approche concerne aussi bien le patient que le praticien lui-même. En effet, avec le transfert d’énergie, le patient s’approvisionne en énergie. En même temps, le thérapeute pourra dégager les éventuels blocages internes de son client.

Une séance de reiki dure environ une heure. Le massage porte sur des parties du corps bien précises comme la tête, le buste, le ventre, les jambes et les pieds. Il se distingue du massage ordinaire par la pratique d’une forme de méditation spécifique. Le but est de faire en sorte que le patient se libère totalement de ses tensions. Après la séance de reiki, l’individu se sent parfaitement léger, mais débordé d’énergie et plein de tonicité. Une séance de reiki est d’ailleurs très riche. A part le toucher physique, c’est en outre, un moment de relaxation et de méditation. Le praticien joue également le rôle d’accompagnateur, car il essaie de connaître son patient. A la fin de la séance, il  sera en mesure d’apporter des conseils utiles.

Une pratique non médicale

Il s’agit d’une prise en charge globale de l’individu. On tient compte de tous les éléments qui constituent l’être humain, notamment son état physique, émotionnel, mental et spirituel. Ce n’est pas pour autant une médecine conventionnelle ou non conventionnelle. En effet, il s’apparente plutôt à la pratique de sport ou au suivi d’un régime alimentaire sain et équilibré. Autrement dit, il joue un rôle préventif que curatif.

La médecine japonaise comme le reiki poursuit un but tout à fait différent de celui de la médecine occidentale. Cette dernière cherche essentiellement les symptômes d’une maladie comme la fièvre, le tremblement, les maux de tête. Par la suite, elle donne les prescriptions médicales adéquates. Ce qui n’empêche que la maladie réapparaisse dans quelques semaines. En revanche, le reiki cherche les origines de la maladie et agit sur ces causes. La guérison s’effectue automatiquement sans qu’aucun médicament ne soit administré. C’est en quelque sorte un renforcement de la capacité du patient à guérir.

Méthode prouvée cliniquement

Mystérieux pour de nombreux chercheurs, l’efficacité du reiki a été prouvée cliniquement. Actuellement, cette technique est pratiquée dans le monde entier. Rien qu’en Occident, le nombre d’adepte dépasse deux cent mille personnes. Cette forme de thérapie a été auparavant considérée comme un simple rituel dont la valeur est uniquement spirituelle. Cependant, la méthode est de nos jours, utilisée dans des centres spécialisés. Des services en oncologie aux Etats-Unis s’en servent, par exemple, en complément des traitements médicaux. Ce qui prouve sa fiabilité.

Par ailleurs, des expérimentations sur le reiki ont été effectuées par un laboratoire Français. Il ne s’agit pas d’un laboratoire ordinaire. Il est à la fois certifié ISO 9001 et également agréé par le Ministère de la santé. Les études effectuées ont clairement révélé que le reiki apporte indiscutablement un meilleur bien-être, l’accroissement de la bonne humeur, la diminution de la pression artérielle et la baisse du stress.

Comment s’effectue concrètement le transfert d’énergie ?

Chaque individu est constitué par des énergies. On n’en est pas forcement conscient, mais sa bonne humeur, sa vivacité quotidienne ou sa volonté de se lever tôt pour se rendre au travail est conditionnée par son énergie intérieure. Le reiki se base sur le fait que l’énergie est transmissible d’une personne à une autre.

Pour que la transmission d’énergie puisse s’effectuer correctement, il faut d’abord s’installer dans un endroit calme et silencieux. En effet, le praticien appelé également « maître reiki » doit se concentrer et méditer. Le processus nécessite au préalable ce qu’on appelle canalisation de l’énergie. Il s’agit en quelque sorte de l’action de déboucher un canal à travers lequel l’énergie va circuler.

A l’aide de ses mains, le maître transmet les énergies vers le patient sans nécessairement toucher ce dernier. Ceux qui ont déjà pratiqué cette thérapie ressentent l’énergie qui circule dans leur corps. Certains éprouvent un très fort sentiment de relaxation. Il se peut que le patient tombe dans un sommeil profond. Au réveil, l’individu se sent entièrement détendu et serein.