Go to Top

Le montant de l’indemnité

L’indemnisation (ARE : allocation d’aide au retour à l’emploi) dépend de vos anciennes rémunérations.

Le montant de l’ARE

Un «salaire journalier de référence» est calculé d’après les rémunérations des douze mois précédant la fin du contrat de travail.
Par exemple :
Pour un salarié ayant travaillé pendant une année, le salaire des 12 mois est divisé par 365. Pour un temps de travail inférieur à 1 an, la division est faite au prorata du nombre de jours de la période d’activité.
Le montant mensuel de l’allocation chômage est obtenu en multipliant le montant de l’allocation journalière par le nombre de jour du mois (28 à 31).
– Pour un salaire brut mensuel inférieur à 990,40 €, l’ARE est égale à 75% de ce salaire.
– Pour un salaire brut mensuel compris entre 990,40 et 1084,90 € : 25,01 € par jour.
– Pour un salaire compris entre 1084,90 € et 1791,18 € : 40,4% du salaire, plus 10,25 € par jour. De cette somme il faut retrancher 3% pour la retraite complémentaire.
– Pour un salaire compris entre 1791,15 € et 9728 € : 57,4% de ce salaire. Cette allocation brute est amputée de 11,25% de cotisations (retraite complémentaire + CSG + CRDS)

• Attention au délais de carence

L’allocation chômage est versée après un délais de carence. Celui-ci correspond à une semaine pour tous, plus un nombre de jours de congés payés non pris et réglés par l’employeur.
S’y ajoute un certain nombre de jours supplémentaires lorsque le salarié a touché , lors de son départ, des sommes supérieures aux seules indemnités de licenciement prévues par le code du travail. Ces indemnités «supralégales» peuvent résulter d’une convention collective ou d’une transaction.
Pour calculer la durée en jours de cette carence (plafonnée à 75 jours), ce qui excède l’indemnité de départ légale est divisé par le salaire journalier de référence.

Articles similaires