Go to Top

L’AMOUR A TOUT AGE : Comprendre pour mieux s’adapter

Avec l’âge notre corps change, il n’aime pas être bousculé et nous fait aspirer à un amour plus calme… Pas question pour autant d’y renoncer, mais plutôt de s’adapter.

Chez la femme

La ménopause et ses bouleversements hormonaux affectent nos organes sexuels. Première conséquence : la lubrification des voies génitales est moins efficace et plus lente. La vulve et le vagin voient également leur tissu perdre de l’élasticité et s’amincir.
Enfin, les facteurs psychologiques sont souvent sources de blocage et pèsent encore plus sur notre sexualité avec l’avancée en âge.

• Chez l’homme

L’érection est plus difficile. La chute de la testostérone provoque aussi chez certains hommes à partir de la quarantaine (ou beaucoup plus tard) une baisse du désir.
Les pensées parasites ont, comme pour les femmes, beaucoup plus d’ascendant sur la sexualité au fur et à mesure que passent les années. La perte de confiance en soi agit indéniablement sur la libido.

•  » La vie sexuelle peut durer toute la vie, à condition de le vouloir « 

Dr Sylvain Mimoun, andrologue et gynécologue :  » Si les changements de notre corps affectent nos relations sexuelles, l’apanage de l’humain est de s’y adapter. Tout est affaire de motivation avec pour objectif de se faire du bien. La meilleure façon de garder une vie sexuelle active est de ne jamais l’arrêter.
Lorsque les rapports deviennent difficiles voire douloureux, la consultation du médecin de famille est importante et permet très souvent de trouver une solution. Il peut aussi parfois dépister une maladie sous jacente comme un diabète ou une maladie cardiovasculaire lorsqu’il s’agit d’un trouble de l’érection.
De même après un cancer de la prostate, il ne faut pas hésiter à parler à son urologue des difficultés sexuelles qui apparaissent car il existe aujourd’hui des traitements efficaces pour relancer l’érection. « 

Articles similaires