Go to Top

La trousse de secours idéale

Parce que mieux vaut prévenir que guérir, munissez-vous d’une trousse de secours parée à toute éventualité. 

Petit matériel

Savon de Marseille, gel antibactérien sans eau (Assanis), antiseptique, pansements, bandages, sutures autocollantes (Stéristrip), ouate contre les saignements de nez (Coalgan), compresses, sparadrap, petits ciseaux, épingles de sûreté, pince à échardes, Tiretic, thermomètre.
Si vous avez encore de la place, ajoutez un coffret Aspivenin (surtout contre les morsures de vipères).

• Médicaments

Si vous suivez un traitement, emportez votre ordonnance et une réserve suffisante. Méfiez-vous des spécialités qui craignent la chaleur.
Ajoutez quelques médicaments de base contre la fièvre et la douleur (aspirine, paracétamol), la diarrhée, les douleurs abdominales, les vomissements (Vogalib, Nausicalm en cas de mal des transports), les démangeaisons (Apaisyl, Eurax Pocket, Dermaspraid…).
Pensez aussi à prendre un collyre (Biocidan, Homéoptic) et une crème contre les coups de soleil.
N’oubliez pas votre panoplie antimoustiques : des bracelets aux huiles essentielles pour la France (Para’Kito), des répulsifs adaptés pour les pays étrangers (Insect Ecran spécial tropiques).

Articles similaires