Go to Top

La danse

Tout ce que vous devez aussi savoir : conseils du médecin, équipements, adresses, et pourquoi pas…?

L’avis du médecin

Dr Annick Bouchez-Buvry, commission médicale de la Fédération française de danse :
« L’important, à partir d’un certain âge (et, pour les femmes, après la ménopause), est de bouger suffisamment pour entretenir son capital osseux et réduire son risque de fracture.
Activité plaisir par excellence, la danse de salon est à recommander à tout le monde ! On ne peut que la conseiller, surtout à celles et ceux qui ne sont plus dans la vie active : c’est un très bon moyen d’entretenir des relations sociales.
Il est possible de commencer à tout âge (au contraire de la danse classique – encore qu’une personne ayant fait beaucoup de danse continuera toute sa vie).
Il y a peu de contre-indications, en dehors des problèmes de colonne vertébrale, de genoux, de hanches, ou d’affections cardio-respiratoires (la liste n’est pas exhaustive…) : si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, et décidez de vous lancer, mieux vaut demander un avis médical.
Cela doit rester un plaisir, en pratiquant à un rythme adapté. Parfois, les gens doués et enthousiastes se voient poussés à multiplier les concours, les compétitions. Certains en arrivent même à ne plus avoir de vie familiale. Attention donc ! Le surentraînement existe à tout âge, pas seulement chez les très jeunes ! »

• L’équipement

En dehors du prix des cours, il est indispensable de se prévoir un budget vêtements.
Pour les dames, robes ou jupes virevoltantes et « body » (préférer un mélange lycra/coton) sont de rigueur ; aux pieds, des chaussures ouvertes et à talons pour les danses latino-américaines.
Les messieurs portent une chemise ample, un pantalon en tissu un peu élastique et des chaussures lacées et souples. Danseur ou danseuse, les chaussures ont des semelles spéciales, en peau de buffle, pour davantage de souplesse. Petit inconvénient : il faut les changer régulièrement.

• Et pourquoi pas…?

Pourquoi pas des claquettes ?
Il est possible de s’initier aux claquettes à tout âge, à deux conditions impératives : avoir les jambes solides et du souffle.
Les cours sont indispensables, et l’apprentissage technique peut paraître ingrat : il faut entre six et huit mois d’entraînement pour commencer à « sentir » les chaussures et le rythme.
Mais ensuite, quel plaisir ! Les pratiquants sont unanimes : c’est excellent pour les muscles des jambes et les fessiers, ainsi que pour la coordination des mouvements.
Un détail qui a son importance : le seul équipement requis est une paire de chaussures à talons ferrés.

Articles similaires