Go to Top

INTERNET EXPLORER : FAUT-IL S’EN PASSER ? Pourquoi changer de navigateur ?

De plus en plus d’internautes utilisent des logiciels alternatifs à Internet Explorer jugé vulnérable et peu pratique. Le nombre d’utilisateurs du navigateur de Microsoft est passé en 2 ans de 95% à 85% dans le monde (1).En France, 80% des internautes l’utilisent (2).

La sécurité

Internet Explorer paie le prix de sa popularité : il est la cible de toutes les attaques de vers et autres chevaux de Troie… D’autant que sa conception le rend plus vulnérable que d’autres navigateurs.
Et l’utilisateur, mal averti par le logiciel, peut se laisser tromper et autoriser l’installation d’un module nuisible…

• Le confort et l’ergonomie

L’interface d’Internet Explorer a peu changé au cours de ces cinq dernières années. Presque tous ses concurrents s’en démarquent en proposant des onglets, une meilleure gestion des favoris, une modularité parfois sans limite.
Vous pouvez même modifier la taille des caractères ou l’affichage, ça marche pour n’importe quel site et l’effet est immédiat !

• La tranquillité

Le blocage des pop-ups, et le contrôle des images, des vidéos, des sons, ou des animations sont souvent bien plus efficaces avec les produits concurrents d’Internet Explorer.

• Trois grandes familles

Le navigateur est bâti sur un  » moteur  » : c’est lui qui met en page l’information venant de l’internet. Comme pour les automobiles, plusieurs produits apparemment très différents peuvent en fait tourner avec le même moteur.
Vous retrouverez celui d’Internet Explorer dans des produits comme Maxthon, MYweb4net, IceWarp. Dans cette famille, vous obtiendrez grosso modo la même mise en page pour un site donné, le même temps d’affichage, et, hélas, les mêmes failles de sécurité.
L’autre grande famille utilise le moteur Gecko (développé par Mozilla-Netscape) : Mozilla-Seamonkey, Firefox, Camino… Avantages : il est plus sûr et moins sujet aux bugs. Et il affiche les pages web comme elles sont écrites… ce qui est parfois un inconvénient pour les sites mal programmés !
Enfin, la famille Opera, légère et rapide, se retrouve aussi sur les téléphones portables ou les appareils avec de petits écrans : en version PC ou Mac, c’est l’idéal pour les ordinateurs pas très puissants !

• Cohabitation

Ne cherchez pas à vous débarrasser d’Internet Explorer. Il ne gênera pas le fonctionnement de votre nouveau navigateur. Au contraire, gardez-le sous la main : le temps de vous habituer, et pour consulter certains sites mal ficelés. Pour Windows Update et la plupart des antivirus en ligne, il n’y a de toute façon que lui qui fonctionne ! Pas de souci à se faire pour le passage de l’un à l’autre: les navigateurs alternatifs importent automatiquement tous vos favoris et vos liens…

(1) Etude OneStat, mai 2006 : onestat.com
(2) Mediamétrie/eStat, mars 2006 : mediametrie.fr

Lire l’article suivant :
Les concurrents à la loupe

Lire aussi :
Acheter sur Internet en toute sécurité
La sécurité sur Internet
Webmail, l’arme antispam

Articles similaires