Go to Top

Gymnastique et Fitness

En club ou chez soi, seul ou avec un professeur, avec ou sans appareils, il y a de multiples façons de se créer un programme de gymnastique, pour se garder le corps et le cœur en forme.

En forme, tout simplement

Il n’est jamais trop tard pour améliorer son endurance ou sa capacité musculaire et cardio-respiratoire.
Si vous aimez la gymnastique, les mouvements et les appareils d’entraînement, le « fitness » est pour vous. Au départ, il s’agit tout simplement d’un programme de remise et maintien en forme (fitness = santé, forme physique en anglais).
Le concept vient des États-Unis, où il est apparu en 1985 avec l’aérobic – des exercices d’endurance dansés destinés à renforcer le cœur et les poumons.
Le fitness englobe désormais toutes sortes d’activités physiques, de la gymnastique au vélo en passant par le renforcement musculaire.
En fait, toute personne pratiquant régulièrement une activité physique sans but de compétition, mais pour rester en forme (et donc en bonne santé), pratique le « fitness ».

• Trois conditions

Quelle que soit l’activité choisie (gymnastique, musculation, vélo, marche, appareils…), elle sera efficace et sans danger à trois conditions :
évaluer ses capacités cardio-respiratoires à effort prolongé ;
pendant l’entraînement, être attentif aux signes de fatigue et à la fréquence cardiaque ;
suivre une séance structurée.

• On dort mieux

En quelques semaines, on voit s’améliorer la tonicité et la souplesse musculaires, la coordination, l’équilibre et la mobilité.
La tension artérielle se stabilise, le cœur et les poumons gagnent en efficacité, les os et les articulations sont renforcés, les contractures musculaires diminuent, on dort mieux.
De plus, les graisses superflues fondent : sans forcément perdre beaucoup de poids, on arrive à remodeler sa silhouette et à retrouver une bonne image de soi.
Autant d’encouragements à poursuivre sur la voie d’une meilleure hygiène de vie en général !

A retenir :
Il n’y a pas d’âge pour récupérer sa capacité cardio-respiratoire et entretenir son endurance et sa force musculaire.
Avant de commencer quoi que ce soit, parlez-en à votre médecin : il vous aidera à tester votre tonus musculaire et votre capacité respiratoire et vérifiera l’absence de contre-indications.
Même si vous préférez travailler seul, faites-vous d’abord montrer les mouvements pour éviter tout risque de blessure.