Go to Top

FAUT-IL COUPER LE CORDON AVEC FRANCE TELECOM ?

Très séduisant en termes économiques, le dégroupage total présente plusieurs inconvénients.

Le téléphone a été coupé

Attendez-vous à une coupure de quelques heures à plusieurs jours. Le délai entre le moment où l’on quitte France Télécom et celui où sa nouvelle ligne totalement dégroupée est activée peut être long, à cause des diverses navettes administratives entre les deux opérateurs. Parfois, la réception du nouveau modem prend aussi du retard.

• Compliqué et parfois peu fiable

Configuration et installation : la mise en place du boîtier (modem-routeur) est souvent complexe. Les novices seront vite perdus, et il est conseillé de se faire aider.
Pannes : les témoignages de fiabilité insuffisante et de problèmes de connexion sont nombreux.
Au chapitre des ennuis possibles : connexion qui ne se fait pas, coupures pendant les communications, débit inférieur au débit annoncé, modem-routeur qui ne se met pas en marche…

• Les communications pas si gratuites que ça !

Les conditions tarifaires des opérateurs sont truffées d’exceptions. Avec la prise en charge de l’abonnement téléphonique, la gratuité des communications téléphoniques de façon illimitée est un argument choc.
Par exemple :
– elle ne concerne que les appels vers des lignes fixes France Télécom, à l’exception des lignes totalement dégroupées (qui restent donc payantes). Bien sûr, il est impossible de vérifier si un numéro fixe est dégroupé ou non.
– les appels vers les numéros surtaxés et les mobiles ne sont pas compris dans le forfait.
– vers l’étranger : quelques opérateurs proposent des appels totalement gratuits vers une liste de pays étrangers, quel que soit le numéro appelé ! Pas tous (voir nos fiches pour le détail)

• La qualité du son laisse à désirer

Avec les offres  » triple-play « , les communications téléphoniques passent par internet. Il n’est pas rare que la qualité des communications en pâtisse : écho, grésillements, coupures… Mais sur ce point, les opérateurs améliorent régulièrement la qualité de leurs services.

• Et si je veux revenir en arrière ?

Quitter un opérateur alternatif n’est pas simple. Il vous faudra d’abord payer des frais de résiliation qui varient de 45 à 96 €. Puis rouvrir une ligne chez France Télécom, ce qui implique des frais. Et votre ancien numéro sera définitivement perdu.

Articles similaires