Go to Top

Faudra-t-il toujours avoir l’autorisation de son médecin ?

La réforme de l’assurance maladie, qui vient d’entrer en vigueur, place le médecin traitant au coeur d’un nouveau parcours de soins. Les patients sont désormais encouragés à le consulter en priorité.

Faudra-t-il toujours avoir l’autorisation de son médecin traitant pour consulter un spécialiste ?

Non. Dans certains cas, il sera possible de s’adresser à un spécialiste sans passer par la case médecin traitant.
Ainsi, vous pourrez consulter directement :
-un ophtalmologue pour la prescription et le renouvellement de verres correcteurs), les actes de dépistages et de suivi du glaucome.
-un gynécologue pour les actes de dépistage, le suivi des grossesses et les IVG médicamenteuses.
A noter : le traitement de la ménopause devrait en principe être inclus dans les « examens cliniques gynécologiques périodiques, comprenant les actes de dépistage, conformément aux référentiels scientifiques élaborés par la Haute Autorité de Santé ». Il faut toutefois attendre des précisions sur ce point.
L’accès direct au spécialiste sera également possible en cas d’urgence médicale.

Articles similaires