Go to Top

ENCHERES SUR INTERNET Ventes pour tous

Les enchères sont un bon moyen de faire de très bonnes affaires sur de l’occasion ou du neuf, auprès de particuliers ou de professionnels.

La fin d’un privilège

Le principe des enchères existe depuis bien longtemps, mais était réservé au petit cercle des habitués des salles des ventes.
Comme pour d’autres modes d’achat, Internet va lui donner une ampleur considérable et le rendre accessible à tous.

• Des millions de passionnées dans le monde

Tout bascule avec la création d’eBay en 1995.
La petite bourse d’échange pour collectionneurs de PEZ (des distributeurs de bonbons avec une tête de personnage de BD) va devenir en moins de 10 ans un géant mondial, utilisé aujourd’hui par 180 millions de membres, dont une bonne proportion d’accros.
Ces dernières années un phénomène nouveau est apparu : de très nombreux particuliers séduits par la facilité de vente sur eBay sont devenus de véritables vendeurs professionnels et vivent des revenus engendrés par leurs ventes sur le site.
On en dénombre 170 000 dans le monde et 15 000 en France.

• Des transactions sans intermédiaire

Le principe des enchères sur le web est le même qu’en salle des ventes. L’objet est mis à prix, avec éventuellement un prix de réserve (en dessous duquel il n’est pas vendu), et les acheteurs potentiels enchérissent pendant en général 6 jours jusqu’à l’heure limite. Mais là s’arrête la comparaison.
Car sur le web, les transactions s’effectuent directement entre acheteur et vendeur, sans l’intervention d’un commissaire-priseur, qui garantisse la transaction à tous les niveaux.
Les enchères sur Internet sont donc basées sur un rapport de confiance que tous les sites cherchent à instaurer et à rendre sûr (notation des vendeurs et des acheteurs, paiement sécurisé, chasse aux fraudeurs, etc.) et ça fonctionne plutôt bien.

• Un grand bazar mondial

On trouve bien sûr tout ce que l’on veut sur les sites d’enchères généralistes, à tous les prix, du canif à 2  € au tableau de Gauguin à 45 000 € en passant par la Golf du Pape (!).
Et désormais, l’idée fait son chemin chez des spécialistes du voyage pour écouler leurs invendus, tandis que fleurissent les sites spécialisés pour le vin, les voitures, les œuvres d’art, etc.
A noter que les commissions et frais pris par les sites classiques sont le maillon faible qu’utilisent les challengers en proposant la gratuité.

• Achetez au moins cher

Signalons également la redoutable pratique des enchères inversées, où le moins-disant l’emporte. Elle est surtout utilisée par les acheteurs des entreprises qui se fournissent ainsi au prix le plus bas dans le monde entier…sans états d’âme.

Les autres points du dossier :
Les plus, les moins
Les sites à consulter

Lire aussi :
L’achat sur internet sécurisé

Articles similaires