Go to Top

Dépannage à domicile

«Ma machine à laver le linge est tombée en panne. Elle n’était plus sous garantie. J’ai fait appel à un dépanneur. La pompe de vidange était obstruée par un bouton. Il a suffi de le retirer. Coût de la facture que je viens de recevoir : 180 €. C’est vraiment abusif !» 

La marche à suivre

Adressez à l’entreprise de dépannage une lettre en lui précisant que les obligations légales n’ont pas été respectées par son réparateur.
En l’absence de devis, face à un prix qui vous semble excessif, demandez-lui de bien vouloir revoir le montant de la facture.
Si cette démarche reste sans effet, adressez un second courrier en recommandé avec avis de réception en précisant que cette fois vous adressez une copie à la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ainsi qu’à une association locale de consommateurs.

• Ce que dit la loi

Pour des opérations de réparation portant notamment sur des équipements électroménagers, le dépanneur envoyé sur place est obligé, avant d’engager le moindre travail, de présenter noir sur blanc le tarif de ses prestations.
Si le montant estimé de l’intervention s’avère supérieur à 150 €, il doit établir avant toute intervention :
• un ordre de réparation (même en cas de situation d’urgence) ;
• un devis détaillé daté et signé du client.
Ce devis devient un contrat qui engage le réparateur et la personne dépannée.

(1) Arrêté du 2 mars 1990, Jo du 10 mars 1990 et du 30 juillet 1999, Jo du 4 août 1999.

Articles similaires