Go to Top

Demande d’étalement du paiement des travaux d’amélioration

Texte de référence : Loi n°65-557 du 10 juillet 1965

Loi n°65-557 du 10 juillet 1965

Chapitre III : Améliorations, additions de locaux privatifs et exercice du droit de surélévation

• Art. 32
« Sous réserve des dispositions de l’article 34,
la décision prise oblige les copropriétaires à participer, dans les proportions fixées par l’assemblée, au paiement des travaux, à la charge des indemnités prévues à l’article 36, ainsi qu’aux dépenses de fonctionnement, d’administration, d’entretien et de remplacement des parties communes ou des éléments transformés ou créés. »

•  Art. 33
« La part du coût des travaux, des charges financières y afférentes, et des indemnités incombant aux copropriétaires qui n’ont pas donné leur accord à la décision prise peut n’être payée que par annuités égales au dixième de cette part. Lorsque le syndicat n’a pas contracté d’emprunt en vue de la réalisation des travaux, les charges financières dues par les copropriétaires payant par annuités sont égales au taux légal d’intérêt en matière civile.
Toutefois, les sommes visées au précédent alinéa deviennent immédiatement exigibles lors de la première mutation entre vifs du lot de l’intéressé, même si cette mutation est réalisée par voie d’apport en société.

Les dispositions qui précèdent ne sont pas applicables lorsqu’il s’agit de travaux imposés par le respect d’obligations légales ou réglementaires. »

Articles similaires