Go to Top

Demande d’aide sociale pour une aide ménagère à domicile

Avant d’envoyer cette lettre quelques informations utiles. L’aide ménagère à domicile

Si vous rencontrez des difficultés pour accomplir certains actes de la vie courante (entretien de votre logement, courses, préparation des repas…) vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de votre caisse de retraite pour l’emploi d’une aide ménagère à domicile si les conditions suivantes sont remplies :
– percevoir une pension personnelle ou de réversion du régime général de la sécurité sociale,
– avoir exercé une activité professionnelle la plus longue au régime général,
– ne pas percevoir de majoration pour tierce personne (MTP) ou d’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP),
– ne pas bénéficier de l’ Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) attribuée par le Conseil général.

Afin de vous apporter l’aide la plus adaptée, le nombre d’heures susceptible de vous être accordé est déterminé à partir d’une évaluation de vos besoins. Important : votre participation financière dépendra de vos ressources.
Pour en savoir plus, consulter la circulaire n°2007/7 du 18 janvier 2007.

• La garde à domicile

Si vous trouvez dans une situation temporaire difficile (sortie d’hôpital, handicap, absence momentanée de la famille..), vous pouvez obtenir une aide financière de votre caisse de retraite pour l’emploi d’une garde à domicile si les conditions suivantes sont remplies :
– percevoir une pension personnelle ou de réversion du régime général de la sécurité sociale,
– avoir exercé son activité professionnelle la plus longue au régime général,
– avoir des ressources mensuelles inférieures à 1 790 € pour 1 personne et à 2700 € pour un couple (au 01/01/2007),
– ne pas bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) attribuée par le Conseil général.

La participation de votre caisse de retraite s’élève à 80% de la dépense engagée sans pouvoir dépasser un plafond annuel fixé pour l’année 2007, à 1 380 €.

L’aide est accordée en une ou plusieurs fois au cours de l’année civile à condition que la durée totale des aides ne dépasse pas 180 jours.

• L’aide à l’amélioration de l’habitat

Si vos revenus ne vous permettent pas de faire face aux dépenses nécessaires à la remise en état ou à l’adaptation de votre logement principal (notamment pour permettre un maintien à domicile), votre caisse de retraite peut vous aider financièrement, sous certaines conditions de ressources et de travaux.
Renseignez-vous auprès de votre Caisse de retraite ou votre mairie.

• Les dons aux centenaires, les secours,..

Ces aides peuvent être accordées par certaines caisses de retraite.
Pour tout renseignement à ce sujet, contactez la vôtre.

Articles similaires