Go to Top

Dansez, maintenant !

La danse de loisir est un excellent moyen d’allier sport et plaisir. C’est souverain pour le souffle, l’équilibre, l’énergie, la confiance en soi et… le moral !

Dansez, maintenant !

N’hésitez pas : dansez ! Vous travaillerez en même temps tonus musculaire, souplesse des articulations, coordination, sens de l’équilibre et du « bon geste », systèmes circulatoire et cardio-respiratoire…
Les articulations se délient, le risque de chute diminue. Sur le plan physique, la danse de loisir s’assimile presque à un vrai sport – idéal pour tenir l’arthrose à distance !


• Le goût de plaire

La danse élimine le stress, entretient le goût de plaire et de prendre soin de soi, aide à cultiver les relations amicales ou amoureuses. Elle réapprend l’écoute et l’attention, à la musique mais aussi à son partenaire.
Activité de choix pour la mémoire, elle implique de retenir les pas de base et les enchaînements. Bref, moral et confiance en soi en profitent !
Les différentes danses, quelles qu’elles soient, « danse de salon » ou même rap, permettent de remodeler la silhouette : pratiquez deux fois par semaine, et vous verrez se redessiner les muscles, fondre les centimètres superflus.
Les épaules et la tête se redressent, et parfois c’est jusqu’au regard des autres qui change : une posture plus assurée donne aux danseurs une autorité nouvelle.

• S’échauffer d’abord

Il n’y a pas d’âge pour se lancer sur les pistes de danse. Mais pour en ressentir tous les bienfaits, il faut un peu de persévérance. Compter deux à trois mois pour assimiler le b.a.ba du tango, par exemple.
D’autres danses (salsa ou modern jazz, par exemple) demandent un apprentissage technique exigeant avant de pouvoir bouger librement et en rythme.
Un cours sérieux commence toujours par une demi-heure d’échauffement, afin d’éviter blocages, crampes, courbatures ou entorses ! Activité de loisir et de plaisir, la danse exige d’être en bonne condition physique.
Elle peut même être déconseillée si vous avez des problèmes de pieds, de genoux, de hanches, si vous souffrez de hernies discales, ou en cas d’affection cardio-respiratoire, par exemple.
Demandez conseil à un médecin, avant de vous lancer d’un pied léger !

A retenir :
  Activité de plaisir, la danse de loisir est très recommandée pour le tonus musculaire, la souplesse des articulations, la coordination, le sens de l’équilibre et du « bon geste », les systèmes circulatoire et cardio-respiratoire.
Danser est aussi bon pour le moral (cela déstresse, entretient le goût de plaire et de cultiver des relations) et la mémoire (il faut retenir les pas et les enchaînements).
Sans forcément faire perdre du poids, danser aide à remodeler la silhouette et à perdre des rondeurs superflues.
Il n’y a pas d’âge pour commencer à danser et pratiquement pas de contre-indications. Si vous avez des problèmes de pieds, de genoux, de hanches ou de colonne vertébrale, ou si vous souffrez d’une affection chronique, demandez conseil à votre médecin.
Articles similaires