Go to Top

Dans quels cas l’allocation solidarité est-elle accordée ?

Pour qui ?

L’allocation de solidarité (AS) est versée :
– aux chômeurs de longue durée ayant épuisés leurs droits (sous conditions de ressources) ;
– aux plus de 50 ans choisissant l’AS à la place de l’allocation chômage.
Trois conditions pour en bénéficier :
– disposer de ressources inférieures à 963,20 € (pour une personne seule) ou à 1513,60 € (pour un couple) ;
– rechercher du travail. Exception faite des plus de 55 ans, qui ne sont pas obligés d’accomplir des actes de recherche ;
– avoir travaillé au moins cinq ans dans les dix ans précédant la fin de son contrat de travail.

• Quel montant ?

Pour une personne seule :
– jusqu’à 550,40 € de ressources mensuelles ;
– entre 550,40 € et 963,20 € de ressources : l’AS est égale à la différence entre 963,20 € et les ressources mensuelles. Le revenu doit atteindre 963,20 € ;
– au-delà, pas d’AS.
Pour un couple :
– jusqu’à 1100,80 € : 412,80 € ;
– entre 1100,80 € et 1513,60 € : allocation différentielle égale à 1513,60 € moins les ressources de l’allocataire ;
– au-delà de 1513,60 €, pas d’AS
Les chômeurs de plus de 55 ans justifiant de vingt ans d’activité salariée et les plus de 57 ans justifiant de dix ans d’activité salariée touchent une AS mensuelle majorée de 180 €.

À noter : L’AS est interrompue lorsque le bénéficiaire atteint 60 ans (la retraite prend alors le relais), s’il totalise le nombre de trimestres nécessaires pour toucher une retraite à taux plein. Sinon, cette allocation continue jusqu’à ce que le chômeur remplisse cette condition. Au plus tard, elle est arrêtée à 65 ans.

Articles similaires