Go to Top

Cure thermale en voies respiratoires et rhumatologie

Cure thermale voies respiratoires et rhumatologie

Les cures thermales peuvent soigner ou apaiser de nombreuses maladies, notamment les affections des voies respiratoires et les pathologies ORL qui ont souvent une liaison. Si en plus, vous souffrez de douleurs chroniques comme les rhumatismes et l’arthrose, vous pouvez soigner ces différentes affections avec une seule cure thermale. Par ailleurs, il faut noter que la cure thermale en voies respiratoires et rhumatologie est prise en charge par la Sécurité sociale. De nombreuses stations thermales offrent actuellement une cure à double orientation.

En quoi consiste la cure thermale à double orientation ?

Les cures thermales sont efficaces pour soigner les affections des voies respiratoires et des pathologies ORL. Elles sont également reconnues pour apaiser les douleurs dues par les rhumatismes et l’arthrose. Ainsi, vous pouvez combiner un soin à double orientation sous prescription de votre médecin traitant ou d’un médecin spécialiste. Vous pouvez vous inscrire à une cure thermale en voies respiratoires et compléter votre séjour avec d’autres soins pour soulager les rhumatismes et inversement.

Le praticien répartit les soins en fonction du niveau de gravité de chaque pathologie. Normalement, une grande partie des soins est dispensée pour la première indication et un nombre réduit des soins est destiné pour la deuxième indication. De nombreux centres thermaux comme lescuristes proposent de nos jours ce type de soin simultané.

Quels sont les soins indiqués pour les voies respiratoires ?

Les problèmes en voies respiratoires sont souvent associés aux pathologies ORL. La cure thermale orl est indiquée dans de nombreuses pathologies chroniques ou récidivantes comme les sinusites, les otites, les rhinites, les pharyngites, les rhino-pharyngites, les allergies et les bronchites. Puis, la cure thermale est efficace pour traiter les affections respiratoires comme l’asthme, la bronchite chronique, la bronchiolite, la bronchopneumopathie et les surinfections des poumons. Ces affections sont complexes et difficiles à soigner puisqu’elles sont souvent dues à de nombreux facteurs comme les allergènes, le tabagisme passif, la pollution et bien d’autres.

Le traitement des voies respiratoires et des ORL est basé sur de nombreux soins, dont le bain nasal, l’irrigation nasale, l’aérosol individuel, l’aérosol sonique, la nébulisation, le humage, l’inhalation froide ou chaude, le gargarisme, la rééducation respiratoire, le bain de nez, la douche pharyngée, l’insufflation tubo-tympanique, le lavage des sinus, la douche au jet pour les enfants et la douche générale. Les soins consistent au nettoyage et désinfection des voies respiratoires et notamment de la partie touchée du système en utilisation de l’eau thermale.

Quels sont les soins appropriés à la rhumatologie ?

La répartition des soins dépend du sens de priorité entre les voies respiratoires et de la rhumatologie. La meilleure cure en voies respiratoires consiste à l’irrigation du système respiratoire avec du liquide ou de la vapeur issus de l’eau thermale. La meilleure cure pour la rhumatologie consiste plutôt à l’application externe de l’eau thermale et ses dérivés. Pour traiter les rhumatismes et l’arthrose et apaiser les douleurs insensibles aux antalgiques, la cure thermale a recours aux vertus de l’eau minérale thermale et des boues. Elles sont riches en oligo-éléments pour avoir des propriétés apaisantes, antalgiques et anti-inflammatoires. Les soins ne réduisent pas seulement les douleurs, mais aident le patient à retrouver une meilleure mobilité. Qui plus est, ils permettent de ralentir l’évolution de la maladie qui est souvent dégénérative.

La cure est divisée en plusieurs soins en fonction de l’état de santé du patient. Par exemple, il y a le bain d’eau de mer dans une baignoire avec de l’eau de mer mélangée avec de l’eau thermale à une température entre 34 et 38 °C. Il a un effet décontractant, reminéralisant et sédatif. Puis, il y a l’aérobain dans une baignoire avec de l’eau thermale qui dégage de l’air pulsé au fond du bassin ou le bain avec immersion avec des jets d’eau sur les parois du bassin pour un effet sédatif et décontractant. Vous pouvez également bénéficier d’un cataplasme d’argile salée, de l’argile imprégnée d’eau thermale pour envelopper la partie du corps à soigner avec un effet antalgique et décongestionnant. Enfin, il y a la piscine de mobilisation que l’on fait souvent en groupe pour retrouver la mobilité grâce à l’eau salée et la portance de l’eau de piscine.