Go to Top

Crise de foie : comment l’éviter ?

Foie gras, dinde farcie, fromage, bûche… les repas de fêtes, bien que tentants, ont parfois quelques difficultés à passer. Le site www.ressources-psycho.com vous conseille au sujet des comportements alimentaires à avoir, pour éviter la crise de foie ou la soigner si elle est là.

La crise de foie, c’est quoi ?

Il s’agit d’un état désagréable éprouvé après certains excès alimentaires. D’un point de vue médical, la crise de foie n’existe pas. Il s’agit d’une expression populaire, typiquement française. En réalité, c’est au niveau de la vésicule biliaire que tout se passe. Elle se contracte brutalement pour libérer la bile, dont le rôle est de dégrader les graisses contenues dans l’alimentation et de faciliter ainsi leur digestion.

D’où un certain nombre de symptômes tels que des brûlures, des ballonnements, une douleur située sur le côté droit, parfois aussi des maux de tête et de la diarrhée. Vous pouvez n’avoir qu’un seul de ces symptômes ou, si vous êtes malchanceux, les avoir tous à la fois. Certaines personnes sont plus sujettes que d’autres aux “crises de foie” : c’est notamment le cas de celles qui ont des antécédents de maladies biliaires.

Peut-on la prévenir ?

Une semaine avant le jour J. Vous pouvez prendre, chaque jour, une tisane d’artichaut, de pissenlit ou de romarin, car ces plantes ont les propriétés de stimuler la fonction hépatique et de faciliter ainsi la digestion.
Environ trois à quatre jours avant le grand repas. Allégez votre alimentation en évitant de consommer des aliments difficiles à digérer comme les fritures, les plats en sauce ou les pâtisseries, de façon à ne pas fatiguer votre système digestif. Privilégiez le riz blanc, les pâtes, les laitages, ainsi que les compotes.
Si vous êtes sujet à la crise de foie. Prenez, juste avant de vous mettre à table, deux comprimés de Citrate de Bétaïne. En favorisant la libération de la bile, ce remède prépare à une bonne digestion.
Lors du repas. Mieux vaut ne pas vous resservir de plats en sauce ou de bûche. Si vous y êtes sensible, évitez également de boire du vin blanc et du champagne : ils contiennent des sulfites qui peuvent déclencher une “crise de foie”.
Comment récupérer le lendemain ?

Au réveil. Buvez un grand verre d’eau bicarbonatée de type Vichy ou Badoit. Les bicarbonates apaisent les acidités de l’estomac responsables de reflux et de renvois.
Dans la journée, et jusqu’au soir. Buvez beaucoup d’eau, car cela permet de nettoyer l’organisme. Côté menu de la journée, inutile d’envisager de finir les restes de la veille ! La meilleure solution est plutôt de mettre votre système digestif au repos. Misez sur les soupes ou les bouillons de légumes faciles à digérer. Rajoutez un laitage ou une compote et c’est tout !
Durant les trois ou quatre jours suivants. Continuez à vous alimenter légèrement. En ce qui concerne les traitements, si vous avez la nausée, prenez un à deux comprimés de Citrate de Bétaïne. Si, en plus, vous avez des maux de tête, prenez du paracétamol. Et si vous êtes pris de vomissements, misez sur du vogalène lyoc. En cas de brûlures d’estomac persistantes, la prise d’antiacides légers comme Maalox ou phosphalugel se révélera efficace. Les ballonnements et autres flatulences peuvent également être réduits par la prise de produits tels que Immogas ou encore Arkogélule Charbon. Tous les médicaments que nous venons de vous indiquer sont en vente libre en pharmacies. Il convient cependant de respecter scrupuleusement les doses prescrites. Enfin, si les symptômes persistent, la visite chez le médecin sera alors indispensable.
Attention de ne pas confondre…

Toutes les pathologies entraînant des migraines et des troubles digestifs peuvent prendre l’apparence d’une crise de foie. Par exemple, une intoxication alimentaire liée à un parasite, une bactérie ou un virus provoque des symptômes similaires. De même, une lithiase vésiculaire (calculs vésiculaires) peut aussi déclencher des problèmes digestifs comparables. Avec en plus, dans ce cas-là, une douleur sous-costale droite exagérée lors de l’inspiration.

Articles similaires