Go to Top

Comment vaincre la peur de la mort ?

Phobie de la mort

Pour beaucoup de monde, les phobies peuvent paraître comme une faiblesse, et ce, quand il est spécialement question d’une peur bien loin d’être ordinaire comme la phobie de la mort. Les personnes qui font face à ce type de handicap suscitent pourtant une attention ou une aide plus ou moins singulière. Pathologie très souvent observée chez les individus ayant subi un traumatisme particulier, l’angoisse de la mort soulève de grands débats et fait aujourd’hui, l’objet de multiples études psychologiques. Si vous êtes concerné par cette crainte ou connaissez un proche pour qui une aide spécifique est requise, cet article vous permettra d’y voir plus clair et de surmonter cet obstacle.

Avoir peur de la mort : comprendre les causes de cette phobie particulière

Vous arrive-t-il assez souvent de vous réveiller au milieu de la nuit, avec des sueurs froides et le sang glacé, de peur de perdre un jour ce que vous avez de plus cher, soit votre vie ? Aviez-vous déjà ressenti cette anxiété perpétuelle de la mort qui vous pousse à prendre garde dans les moindres de vos gestes et activités ? Aviez-vous déjà songé plus d’une fois, à rester isolé et coupé du monde pour vous sentir plus en sécurité dans votre bulle de confort ? Pour de nombreuses personnes, la peur de la mort se manifeste de manière intuitive tandis que pour d’autres, la phobie peut apparaître comme un cas beaucoup plus profond et ancré. Certes, personne ne souhaiterait voir arriver son dernier jour ni sa dernière minute, mais il s’agit pourtant d’un fait qu’aucun individu ne parviendrait à surpasser ni à éviter. En grande partie, c’est une vérité avec laquelle tout le monde tente de vivre, mais que tout le monde ne réussit pourtant pas à gérer. Pour y remédier, de grands spécialistes de la psychologie humaine, ainsi que des coachs continuent de creuser pour mettre à disposition des méthodes douces ou drastiques. À l’image du site fredericarminot.com par exemple, la peur de la mort est un sujet sur lequel le coach comportemental Frédéric Arminot a sorti une thèse complète dans le but de venir en aide aux victimes de cette crainte incessante et indéfinie.

En de simples termes, pour réussir à vaincre la peur de mourir à tout moment, le premier stade consiste à en comprendre les sources réelles. D’une part, l’enfance est le premier cycle de la vie, où la crainte de mourir persiste plus. L’enfant étant en pleine croissance commence à comprendre que plus son corps évolue, plus il gagne en âge et peut perdre la vie à tout moment. C’est une question psychologique qui fait définitivement partie de la croissance après qu’il ait observé son environnement. D’autre part, la perte d’un proche est aussi fréquemment la cause de la phobie de la mort. Quel que soit l’âge auquel une personne perd un être qui lui est cher et avec lequel elle a passé un bon nombre de moments, la peur de quitter ce monde peut aussitôt survenir. Aussi, bien que l’on pense que ce soit un cas théoriquement rare, la peur de la mort peut être due à l’appréhension de ce moment particulier. Certains peuvent alors en arriver à se dire : « J’ai peur de la mort, de la manière dont je pourrais quitter ce monde. Vais-je avoir mal ? Vais-je souffrir ? Vais-je mourir suite à un désastre ou mon âme quittera-t-elle mon corps en paix ? ». Ce sont des questions courantes, lorsque l’on vient à imaginer la manière dont on pourrait mourir et la manière dont cela pourrait apporter des douleurs physiques ou psychologiques. Enfin, la peur de la mort peut se présenter d’une manière entièrement impensée et par le biais de choses que l’on fait quotidiennement : dans un ascenseur, dans un bateau, en mangeant, en traversant, dans le train, dans la rue, et même chez soi.

Phobie de la mort : quelles en sont les véritables significations ?

Maintenant que les causes de la peur de mourir semblent beaucoup plus exhaustives, en comprendre les significations peut s’avérer aussi bien nécessaire. À un certain moment de la vie, cette réflexion peut apparaître sans que l’on ne s’y attende clairement chez n’importe qui. Toutefois, pour d’autres individus, la peur de mourir peut se transformer en une angoisse de la mort poussant à perdre pratiquement le contrôle de leurs pensées, voire même de leur corps. En l’occurrence, la peur de la mort n’a aucune signification spécifique, si ce n’est que le cerveau peut parfois induire à une grande phobie incontrôlable due à plusieurs facteurs. Ainsi, la peur de mourir reste humaine, car si les causes de la phobie de la mort sont alors évidentes, les significations ne le sont pas, dans la mesure où n’importe qui peut la ressentir.

Peur de mourir : à quel stade en êtes-vous réellement ?

Force est donc de constater que tout le monde peut, à tout moment de son parcours, ressentir la peur ou l’angoisse de mourir. Pour cette raison, les psychologues et psychanalystes soutiennent la thèse selon laquelle il reste bénéfique de déterminer l’ampleur de la phobie pour réussir à la vaincre. Deux sortes d’angoisse de la mort se distinguent alors, dont l’angoisse de mort imminente d’une part, et l’angoisse de mort existentielle d’une autre. La première se définit par l’incapacité de contrôler sa peur face à n’importe quelle situation, au point de craindre ce qui peut se produire dans les secondes qui suivent. D’un autre angle de vue, la seconde se traduit par la peur de concrétiser une idée, un projet ou une activité de peur de mourir et de tout perdre en un instant. Se présentant comme de réels blocages, ces deux stades aboutissent à des techniques exclusives et spéciales pour réussir à les surmonter.

Comment vaincre la phobie de la mort par ses propres moyens ?

Le fait d’avoir peur de la mort est souvent perçu comme une gêne et une entrave paralysante, toujours est-il que pour la vaincre, les moyens doivent venir de soi-même dans un premier temps. Alors que cela peut s’annoncer difficile à réaliser, les bons gestes en sont la base. N’importe quel expert en psychologie humaine le confirmerait, la première étape se porte par l’acceptation. En acceptant et en étant honnête envers soi concernant cette phobie de la peur qui empêche d’avancer, il est d’autant plus facile de se rendre à l’évidence et de la vaincre. Viennent alors la prise de décision et la volonté d’y résister. En enregistrant tous les moments d’anxiété et ceux où la peur de la mort fait surface, vous constaterez par vous-même la véritable source du problème. Ressaisissez-vous ensuite en prenant votre vie en main. Peur de mourir à cause d’une maladie ? Faites-vous soigner et menez une vie saine. Peur de mourir à cause d’un accident de voiture ? Choisissez d’autres moyens de transport à portée de main. Dites-vous que, quelle que soit la situation qui vous pousse à avoir peur de la mort, une solution continue de subsister.

Se faire aider pour vaincre l’angoisse de mort : à qui s’adresser ?

Pour livrer le combat face à la phobie de la mort trop intense, beaucoup sont ceux qui décident de se faire aider. C’est un cap, par lequel il est généralement difficile de passer, sachant qu’il va falloir libérer son poids en le partageant à une autre personne. Que ce soit avec l’aide d’un spécialiste qui saura vous éclairer et vous guider vers la sortie de cette grande peur, l’essentiel est de partager le ressenti et se sentir apaisé. Profitez de la vie et faites-vous entourer par les personnes qui comptent pour vous, de manière à apprécier chaque minute qu’il vous reste encore à vivre. Un professionnel de la santé morale comme un être cher saura dans tous les cas, vous aider à apaiser vos émotions et à reprendre confiance en vous.