Go to Top

Carte Printemps

Les avantages offerts par les cartes de fidélité sont souvent modestes. En revanche, lorsqu’elles sont associées à un crédit permanent, elles peuvent finir par coûter cher. Et, pourtant, nous nous laissons séduire…

Gratuite, sauf le coût du crédit

Avec cette carte de paiement gratuite – souscrite en même temps qu’un crédit permanent -, vous bénéficiez (sauf sur les fameux  » points rouges « ) :
– de 10 % de réduction sur le magasin le jour de la souscription,
– de 15 % lors de promotions,
– de 15 % en plus pendant les soldes sur les articles déjà bradés,
– de la livraison gratuite de vos achats dans un rayon de 60 km,
– d’un paiement en trois fois sans frais à partir de 150 € d’achat, etc.
Avec elle, vous réglez aussi à la Fnac, à La redoute ou chez Conforama.
Chaque fin de mois, vous recevez un relevé de vos achats et pouvez payer par chèque.
Sinon, vos dépenses s’imputent sur le crédit permanent.

• Suprême : des réductions payantes

Sa petite sœur, la carte Printemps Suprême, lancée début octobre à Paris(au magasin Haussmann), sera généralisée à la fin de l’année 2006 dans toute la France.
Elle donne droit, entre autres avantages, à un salon privé dans le magasin si vous avez besoin d’une pause détente et à une journée à -15 % sur tout le magasin (points rouges inclus) au bout de 5 jours d’achats (15 € au minimum chaque jour).
Mais elle est chère : 5 € par mois, soit 60 € par an.

Articles similaires