Go to Top

Avez-vous intérêt à changer de carte ?

Certaines banques incitent leurs clients à souscrire une carte haut de gamme, beaucoup plus onéreuse qu’une carte classique. Leurs arguments sont-ils vraiment fondés ?

Prenez donc plutôt une Visa Premier !

Aujourd’hui, les banques incitent de plus en plus leurs clients à prendre une carte bancaire haut de gamme. Elles sont surtout plus chères, environ 110 € contre 30 à 50 € pour une carte classique, et donc plus rentable pour la banque.
Alors qu’une carte de paiement et de retrait internationale offre des services déjà très satisfaisants parmi lesquels des garanties d’assistance de base.

• Les plafonds de retrait et de paiement

Les retraits aux distributeurs comme les paiements par carte ne sont autorisés que dans la limite d’un plafond, variable selon les banques, et qui est en général plus élevé sur les cartes haut de gamme.
Par exemple, au Crédit du Nord, le plafond de retrait, dans tous les distributeurs, est de 300 € sur 7 jours pour une simple Visa, contre 900 € avec une Visa Premier (en France).
Résultat ? Si vous vous plaignez des plafonds trop faibles de votre carte habituelle, votre conseiller bancaire vous suggérera souvent de l’échanger contre une carte haut de gamme.
Pourtant, ce n’est pas la seule solution. Les banques peuvent aussi tout simplement majorer les plafonds de retrait et de paiement de votre carte bancaire actuelle. Et cet ajustement, à négocier avec le conseiller, est, quant à lui, souvent gratuit.

• Le découvert autorisé

Dans certains établissements, notamment au sein des packages de services, un montant de découvert bancaire est accordé automatiquement au porteur d’une carte. Et, plus celle-ci est coûteuse, plus le découvert correspondant est élevé.
Résultat : les conseillers proposent aux clients qui souhaitent un découvert plus important d’opter pour une Visa Premier ou une Gold MasterCard, ce qui leur permet de bénéficier automatiquement de l’augmentation de découvert souhaitée.
Mais vous pouvez aussi garder votre carte classique et négocier avec la banque le découvert en question. Cela vous coûtera, en général, beaucoup moins cher.

• Les retraits payants

Dans de nombreux établissements, les retraits faits dans d’autres distributeurs que ceux de la banque sont facturés, en général 1 € par retrait, le plus souvent au-delà des trois à cinq premiers dans le mois, si vous détenez une carte Visa.
Avec une Visa Premier ou une Gold MasterCard, ils sont totalement gratuits dans la plupart des banques. Mais difficile de choisir une carte haut de gamme pour cette raison : vos retraits déplacés reviennent souvent beaucoup moins cher que le surcoût de la carte.

Articles similaires