Go to Top

AU GRAND AIR : La course d’orientation

En marchant, en courant, en pédalant, à skis nordiques ou à raquettes : en route pour la nature !  Olivier Calon, Marie-Françoise Husson – Août 2005

L’origine de ce sport

Peu médiatisé, ce vrai sport-loisir est originaire de Scandinavie.
Aujourd’hui, il rencontre un succès grandissant chez les amoureux de grands espaces et de défis.
Ouverte à tous les âges, la course d’orientation allie la réflexion à l’effort physique, et cela, dans le plus beau des stades : la nature.

• Les bienfaits d’une activité de plein air

Individuellement ou en équipes, le principe est simple : il s’agit pour les participants de relier le plus rapidement possible un point à un autre, par l’itinéraire de leur choix, mais en respectant le passage par des balises ( « postes »), disposées dans un ordre défini.
Ils disposent d’une boussole et de cartes. La course d’orientation demande de savoir lire une carte, d’observer le terrain puis de mettre les deux en relation.
Les principales qualités requises sont la concentration, la rapidité de décision, le sens de l’observation et, bien sûr, l’endurance.
Ses bienfaits, liés aux activités de plein air, concernent d’abord les fonctions respiratoires et musculaires, car la course d’orientation s’étale souvent sur un week-end, avec, éventuellement, nuit sous la tente.
L’effort est donc intense et inscrit dans la durée.
Mais on peut le doser : à chacun sa catégorie et son parcours, du néophyte à l’expert.

• La course au trésor

La course d’orientation se pratique, au choix ou de façon combinée, en marchant, en courant, en pédalant, mais aussi, à la montagne, à skis nordiques ou à raquettes.
Certains la pratiquent aussi à cheval, en rollers – lorsque la course d’orientation a lieu en ville – ou en canoë, de jour mais aussi de nuit, équipés d’une lampe frontale.
Bref, elle s’adapte à tous les terrains et peut donc se pratiquer dans tous les lieux et par tous les temps.
Avec ses parfums de course au trésor – sans trésor ! – et de jeu de piste, la course d’orientation ne se départit jamais d’un aspect ludique qui explique une grande part de son succès.

A retenir :
Les participants d’une course d’orientation peuvent choisir leur rythme.
Cette activité favorise la découverte de la nature et son respect.
La course d’orientation fait autant appel aux qualités de réflexion que physiques.
Elle favorise l’endurance et le sens de l’observation. l
Articles similaires