Go to Top

Assurance, logement, abonnements : les différents contrats

Le décès du titulaire des abonnements ou des contrats entraîne soit la résiliation, soit le changement de bénéficiaire. Tout dépend de la situation du défunt. Les contrats d’assurance

Il est impératif de prendre contact avec les assureurs du défunt pour leur signaler le décès.
Un point précis sera effectué sur les contrats en cours (habitation, voiture…) et les modalités de leur résiliation : délais, remboursement des sommes pour la période non couverte…
Mais tous les contrats ne doivent pas êtres automatiquement résiliés.
Si les héritiers décident de vendre le logement occupé par le défunt, ils doivent continuer à assurer le bien afin de le protéger dans l’attente de sa vente.

• Assurance auto et carte grise

Par ailleurs, si le conjoint continue d’utiliser la voiture du défunt, l’assureur doit en être avisé.
Pour la voiture, un changement de carte grise devra être demandé par la personne qui a dorénavant la propriété du véhicule (conjoint ou autre héritier). Il faut alors contacter la préfecture.

• Eau, gaz, électricité, téléphone

Tous les fournisseurs doivent être informés du décès pour que les abonnements soient résiliés ou portés à un autre nom.
Il en est de même pour les autres abonnements : journaux, télévision payante…

• Logement

Si le défunt était locataire de son logement, le bailleur doit être avisé de son décès par lettre recommandée avec accusé de réception.
Se renseigner auprès du notaire ou de l’Association départementale d’information sur le logement (Adil) des modalités (délais, forme) pour mettre fin au bail ou le mettre seulement au nom du conjoint ou concubin.

Articles similaires