Go to Top

ACHETER SUR INTERNET EN TOUTE SECURITE : Utilisez les sites sécurisés

Même si la fraude au numéro de carte bleue est quasi inexistante en France, certains sites peuvent ne pas présenter toutes les garanties en matière de sécurité des transactions.

Sur internet, les échanges sont sécurisés

La probabilité de voir votre numéro de carte bancaire piraté alors que vous réglez, grâce à lui, un achat est extrêmement faible.
Selon le rapport de l’Observatoire de la cyberconsommation du Forum des droits sur internet, c’est même un mythe, car aucun cas d’interception d’un numéro à l’occasion d’un achat sur un site marchand sécurisé n’a été répertorié en France.
Les systèmes de sécurité mis en place par les cybercommerçants sont donc efficaces.

Halte à l’escroquerie

Mais le danger peut venir d’ailleurs. Des escrocs utilisent parfois, pour régler à distance sur internet, des numéros de cartes récupérés dans la vie de tous les jours ou qu’ils se sont procurés sur internet par d’autres moyens.

• Les sites sécurisés et les autres…

En effet, certains sites commerçants ne sont pas fiables. Ils n’ont pas sécurisé leurs transactions.
Certains ont même parfois tout simplement été créés par des escrocs, rien que pour récupérer des numéros de cartes bleues.
Pour rassurer les internautes, certains sites affichent des logos, labels-engagements de qualité et autres codes de bonne conduite.
Difficile de s’y retrouver, d’autant que même les logos ou labels les plus fiables sont encore très peu connus.

• Pouvez-vous acheter sur ce site ?

Si vous êtes intéressé par l’offre d’un site que vous ne connaissez pas, essayez d’en savoir plus sur lui avant de passer commande.
Comment ? En consultant par exemple le site leguide.com, créé par un éditeur indépendant de sites d’information sur le e-commerce : de très nombreux sites internet marchands sont recensés, décrits et notés selon un système d’étoiles (sécurité, service, etc.).

• Les sites labellisés

Autre piste, les certifications Webcert ou Webvalue : ces sites ont été audités par un organisme certificateur indépendant. Mais ils sont encore peu nombreux.
D’autres labels sont attribués par des organismes ou des associations professionnelles. Par exemple, à l’initiative notamment de la Fevad, la fédération qui regroupe les entreprises de vente à distance, a été créée l’association L@belsite, chargée de contrôler les sites qui souhaitent afficher ce label.
Enfin, vous pouvez aussi privilégier les grandes enseignes qui ont acquis une certaine notoriété.

(1) Benoît Tabaka est juriste au Forum des droits internet

Les autres points du dossier :
Logiciels espions, phishing : de nouvelles menaces
Comment limiter les risques ?

Lire aussi :
Enchères sur Internet : nos conseils
La sécurité sur Internet
Webmail, l’arme antispam

Articles similaires