Go to Top

3 châteaux à (re)découvrir

Vous aimez l’histoire de France, l’architecture et les sites spectaculaires ? Ces balades sont pour vous.

Côtes-d’Armor (22)
Fort La Latte : une place forte
Convoitée par les rois de France et d’Angleterre, la Bretagne a érigé tout au long de ses côtés et dans l’arrière-pays forteresses et tours de gué. Depuis le 14ième siècle, Fort La Latte participait à ce système défensif. En parcourant le chemin de ronde ou en découvrant son panorama depuis le sommet de la tour, le regard parcourt la côté d’Emeraude avant de se perdre au large.
Le visiter
De 13h30 à 17h30 (attention sur le site les horaires ne sont pas les mêmes)pendant les vacances scolaires et les week-ends et à partir du 1er avril tous les jours. Tél. : 02 96 41 57 11 ou www.castlelalatte.com
Où manger
La Fauconnière, Cap Fréhel à Plévenon. Tél. : 02 96 41 54 20.
On arrive à pied et on mange face à la mer. A éviter en été car très fréquenté. Environ 30 €.
La randonnée à ne pas manquer :
Depuis le fort, on peut se rendre au Cap Fréhel en empruntant le GR 34. Au loin, on aperçoit le grés rose des falaises, on savoure l’odeur d’amande des ajoncs et on guette mouettes tridactyles, goélands bruns ou fous de Bassan. Comptez environ 1 h 30 de marche pour un spectacle à couper le souffle.
En savoir plus
Comité de tourisme des Côtes d’Armor, tél. : 02 96 62 72 01 ou www.cotesdarmor.com

Lot et Garonne (47)
Le château de Bonaguil : une forteresse
C’est un géant de pierre, en suspens sur son aiguille rocheuse. Avec ses 13 tours et tourelles, ses murailles de 350 mètres de long, ses sept ponts-levis et ses trois enceintes, le château domine le vallon dans l’attente tranquille d’un ennemi hypothétique. Isolé entre Périgord et Quercy, ce bel exemple d’architecture militaire du XVième et XVIième siècle n’essuya jamais la moindre attaque… Restauré depuis 1977, il ressemble trait pour trait aux châteaux de nos rêves d’enfant.
Le visiter
De 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 17 jusqu’en mars. Pour les autres mois, contacter le château. Tél. : 05 53 71 90 33 ou www.bonaguil.org
Où manger
Le Cellier. Tél. : 05 53 71 23 50.
Au pied du château, un endroit agréable avec une formule à 12 euros.
La randonnée à ne pas manquer
Cette balade qui démarre au bas du village près du parking fait le tour du château et vous mène à travers bois vers d’anciennes carrières d’extraction de minerai de fer. Comptez 45 minutes de promenade facile.
En savoir plus
Office du tourisme du fumellois, tél. : 05 53 71 13 70 ou www.tourisme-fumelois.fr

Seine-et-Marne (77)
Fontainebleau : le méconnu de l’histoire de France
C’est le plus grand des châteaux français derrière Versailles. Mais ici le personnage clé de son histoire est François Ier. C’est lui qui fit détruire le château médiéval pour élever un palais inspiré par la Renaissance italienne. Henri IV, Louis XIV, Louis XV et Napoléon transformeront eux aussi ce monument. On découvre leur « patte » au gré de la visite : la galerie François Ier et ses lambris de boiseries, la salle de bal Renaissance et ses fresques, la galerie de Diane transformée en bibliothèque par Napoléon III, la salle du trône Premier Empire… Dans les 130 hectares de jardin, c’est la même juxtaposition d’époque : on passe d’un jardin à la française à des parterres à l’anglaise.
Le visiter
Tous les jours sauf le mardi, de 9h30 à 17h, 18h à partir d’avril. Les jardins sont ouverts de 9 h à 18 h. Tél. : 01 60 71 50 70 ou www.musee-chateau-fontainebleau.fr
Où manger
Le Croquembouche, 43 rue France. Tél. : 01 64 22 01 57 ou www.restaurant-croquembouche.com.
Un décor chaleureux et une cuisine qui joue la tradition. A partir de 15 euros.
La randonnée à ne pas manquer
« La Rando des Trois châteaux », le 4 avril, (date exacte à confirmer mi-janvier), invite randonneurs amateurs ou confirmés à emprunter des circuits de 8 à 40 kilomètres pour découvrir le patrimoine de Seine et Marne.
En savoir plus
Comité de tourisme de Seine-et-Marne au 01 60 39 60 39 ou www.tourisme77.net

Articles similaires